actu entête

Prix Pierre Castel 2020 : les lauréats

Lauréats Prix Pierre Castel 2020

Pour sa troisième édition, le Prix Pierre Castel a été attribué le 6 juillet dernier à quatre nouveaux lauréats, jeunes « agripreneurs » africains reconnus pour la création de valeur de leur activité et leur impact social et économique. Chacun bénéficiera de 15 000 € de dotation, d’une formation et d’un accompagnement personnalisé pour développer leur activité. Cette année, les candidats arrivés 2ème reçoivent une dotation de 5 000 € et un accompagnement personnalisé. Le Prix Pierre Castel 2020 a eu lieu dans 4 pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire et République Démocratique du Congo.

Depuis 2018, le Prix Pierre Castel a pour ambition d'identifier et de soutenir de jeunes entrepreneur.se.s dans les domaines de l'agriculture et de l'agro-alimentaire, qui contribuent au développement économique, social et environnemental de leur pays. Après les pré-sélections dans les pays concernés, le Grand Jury présidé par M. Pierre Castel; Président du Fonds, s'est réuni à Bordeaux le lundi 6 juillet a attribué le premier prix à :

Télécharger le communiqué de presse

 
 
  • BURKINA FASO 

1er  : M. Claudel TOE
Économiste de formation, Claudel Toe s’est formé à la production de jus de souchet de manière artisanale auprès de sa mère. Depuis 10 ans, sa société Faso Tiongon produit de façon moderne et professionnelle des jus et dérivés de souchet (farine, lait végétal, purée, couscous…). Il lutte ainsi contre l’insuffisance alimentaire, crée des emplois et contribue à la préservation des sols. 

2ème : M. Inoussa SORGHO
Titulaire d’une maîtrise en sciences économique et de gestion, il apporte une solution nouvelle à travers Distrubconcept pour une durée de Les 4 Jurysconservation plus longue des fruits et légume en les transformant et les commercialisant sous formes de  sticks variant de 2 à 3 grammes.

CAMEROUN

1er  : M. Delors LEUWING 
Jeune ingénieur, de retour au Cameroun après ses études en Allemagne, Delors Leuwing reprend l’activité de production de chips de banane plantain de sa mère. Il la professionnalise avec la création en 2016 de la société familiale MBOA SNACKERY´S. En projet : le développement d´une unité semi-industrielle destinée à devenir la principale société de production de ce produit au Cameroun.

2ème : M. Emmanuel MBOUDIE
Après un cursus académique dans le domaine de la Biotechnologie Végétale à l’Université de Yaoundé I, il fonde GOSPELO en mai 2019. Sa société  transforme et  commercialise des produits à base de graines de kola

  • CÔTE D'IVOIRE

1ère : Mme Lénou TIEN  
Lénou Tien s’est lancée en 2008 dans le commerce puis la transformation de produits vivriers et maraîchers (aubergine, corète potagère, gombos séchés, manioc déshydraté) au sein de sa société SOCOFE. Le Prix va lui permettre d’y ajouter la production de purée de piments. Cette activité permet de créer de petites activités de commerce de produits maraîchers, de lutter contre le chômage, d’encourager la consommation des produits locaux transformés.

2ème : M. Jean Philippe AGOUSSI
Ingénieur agronome, il exploite à travers Ivoire Agro-Forever Consulting, une superficie de 11 Hectares à 15 km d’Abidjan pour ses activités agricoles. Il  d’un nouveau produit dénommé ‘’COMPOST BEMV+’’, à partir de déchets issus de la transformation de la canne à sucre. De par ses actgivités, il souhaite contribuer à la préservation de l’environnement et de la biodiversité floristique, favoriser une alimentation saine et contribuer à la lutte contre l’insuffisance alimentaire en Côte d’Ivoire, principalement dans la sous-région.

  • REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

1er : M. Grégory ANGBOMA
Gregory Angboma a commencé la myciculture (culture de champignons) dans le cadre de ses études universitaires en agronomie. En 2017, il a créé sa société MYCOMOTI, spécialisée dans la culture hors sol en toute saison de champignons comestibles et bio, favorisant ainsi la biodiversité par la sauvegarde des semences. Il forme également régulièrement des jeunes afin que ceux-ci puissent devenir autonomes financièrement. 

2ème : M. Christian SONGWA 
Etudiant en Master gestion d’entreprise agricole et développement durable à L’Université d’Afrique du Sud, il a foncé en parallèle en 2019 NDUNDA AQUAPONICS qui s'inscrit dans le domaine des innovations agricoles, aquacoles et aquaponiques. Son projet est axé sur la production de végétaux sur sol et hors sol en utilisant le principe de l’aquaponie ainsi que l’énergie renouvelable. Son objectif est de lutter contre l’insécurité alimentaire, créer des opportunités économiques et former la jeunesse en agriculture et aquaculture urbaine.

Les lauréats du 2e Prix pour chaque pays remportent une dotation financière de 5 000 € ainsi qu’une formation. 
Les lauréats du 3e au 10e prix bénéficieront d’une formation certifiante.

Grand Jury 2020Le Prix a été organisé avec le concours des filiales du Groupe Castel, BRAKINA (Burkina Faso), SABC (Cameroun), SOLIBRA (Côte d’Ivoire) et BRACONGO (RDC). 

Le Grand Jury Bordeaux était constitué de

- M. Pierre CASTEL, Président du Fonds Pierre Castel et Président du Jury
- M. Jacques-Olivier PESME, Vice-Président du Fonds Pierre Castel
- M. Jérôme HUE, Agriculteur
- M. Yvonnick HUET, Directeur Général Agrisud
- M. Yannick KWETCHOUA, Président du Club Bordeaux-Cameroun-France
- M. Franck MONIER, Trésorier du Fonds Pierre Castel
- M. Patrick SEGUIN, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux Gironde
- M. Christophe ALEMANY, Enseignant en management d’entreprise, Bordeaux Sciences Agro

 

 

 

GRAND JURY DE BORDEAUX