actu entête

Résisterre : Soutenir la transformation des déchets agricoles en ressources énergétiques

Actu Résisterre

Le Fonds accompagne le projet de valorisation des déchets agricoles au Burkina Faso. Initiée conjointement par Initiative Développement et Projets Solidaires, cette campagne prévue sur 3 ans a pour but de soutenir l'économie agricole rurale burkinabé.

Adhérer au projet Résisterre répond à une volonté éco-responsable du Fonds dans le cadre de ses actions. A travers cette initiative portée par les ONG Initiative Développement et Projets Solidaires, le Fonds poursuit son engagement de participer à l’autonomisation de la femme. Au-delà de cet aspect, Résisterre a convaincu le Fonds par son objectif de favoriser une économie circulaire dans les communautés concernées. Cela passe par la valorisation des déchets agricoles et la capitalisation sur la transformation de ces déchets en ressources énergétiques.

Résisterre est un projet mis en place depuis 2018 au Burkina Faso. A Bobo-Dioulasso, Bama et dans bien d’autres communautés rurales où le projet est mené, les femmes apprennent à transformer les déchets agricoles issus de leurs productions d’anacarde, de riz, d’arachide et de karité.

Ce projet s’adapte en fonction des contraintes des populations. Notamment dans les zones rurales, un système de troc est mis en place afin de permettre aux femmes de bénéficier de cette initiative. Elles apportent les déchets nécessaires, et à l’aide d’équipements fournis par les porteurs du projet et les partenaires locaux, elles arrivent à les transformer en Bio charbon.

Substituables au charbon de bois, ces ressources énergétiques obtenues sont destinées à la commercialisation et à leur propre consommation. 

 

Des tests sont planifiés afin d’identifier d’autres déchets agricoles qui pourraient être transformés en énergies renouvelables.

Ce processus de valorisation des déchets agricoles permet : 

- d’améliorer la chaine de valeur des productions agricoles de ces communautés,

- d’accroître leur revenu,

- d’améliorer les conditions de vie,

Notons que Résisterre a été mis en place au Burkina Faso en s’appuyant sur les résultats considérables d’un projet similaire mené au Sénégal en 2010.