Bannière actu

Prix Pierre Castel Côte-d'Ivoire 2019 : le CERAP formera pendant 3 jours, les 6 candidats sélectionnés

Partenaire Cerap

Le CERAP, partenaire du prix prix Pierre Castel organisé par la SOLIBRA en Côte-d'Ivoire, offre une formation de 3 jours en Pitch, aux 6 candidats qui seront sélectionnés. Formation qui leur permettra de se préparer pour la dernière phase de sélection prévue le 17 Juillet prochain par le jury ivoirien, présidé par M. Francis Batista, Directeur Général de la SOLIBRA

Propos recueillis par la SOLIBRA

Présentation du CERAP

"Le CERAP, Centre de Recherche et d’Action pour la Paix, est une œuvre des Pères Jésuites. Le CERAP est héritier de l’Institut Africain pour le Développement Economique et Social (INADES), créé en 1961. Depuis 2003, le CERAP s’est structuré en deux pôles : le Pôle social qui s’occupe essentiellement de l’Action Sociale en milieu urbain et de la formation des apprentis et le Pôle universitaire (Institut Universitaire Jésuite), qui est un institut qui délivre des diplômes universitaires. En effet, l’Institut Universitaire Jésuite (CERAP/IDDH), dont j’ai la charge depuis 5 ans, délivre 14 diplômes dont 5 Licences et 9 Masters. Tous les diplômes relèvent du domaine des Sciences économiques et de Gestion, et du Droit".

Que pensez-vous du Prix Pierre Castel et de la pertinence de ce type d’initiative mener par des entreprises dans le cadre de leur RSE ?

"La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise concerne tout ce qu’entreprend une entreprise, de façon volontaire, en vue de répondre aux besoins de ces parties prenantes, en interne (ses employés) comme en externe (résidants, générations futures, clients, fournisseurs, etc.). Notons au passage qu’en 2017, et Le Prix Pierre Castel est une initiative du Fonds Pierre Castel et de SOLIBRA, qui récompense avec une dotation de 10 000 000 et des mentorats des entrepreneurs. Ce prix vise la promotion de l’entrepreneuriat dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-industrie. Il est donc évident qu’il s’agit là d’un prix très pertinent pour l’économie ivoirienne dont le potentiel agro-industriel n’est plus à démontrer. On ne peut donc que saluer cette initiative en matière de RSE qui, nous l’espérons, s’intensifiera et inspirera aussi d’autres entreprises".

Quelle est la contribution du CERAP au prix Pierre Castel de SOLIBRA ?

"La contribution de l’Institut Universitaire Jésuite (CERAP/IDDH) est essentiellement technique et comprend les étapes suivantes : la conception du mode de collection des candidatures, le dépouillement de ces candidatures, la formation de 6 candidats présélectionnés au pitching. SOLIBRA a souhaité que les 6 meilleurs entrepreneurs à l’issue de la première phase de sélection puissent bénéficier d’une formation qui leur donnerait des outils de base nécessaires pour structurer leur projet. Au sortir de ces trois, les 6 finalistes auront fait l’analyse de leur activité et déterminer les étapes qui leur permettraient de faire progresser leur business".

Comment va se dérouler cette formation au pitching ?

"Justement, la préparation des 6 candidats consiste essentiellement à les aider à donner le meilleur d’eux-mêmes, ou si vous préférez, à présenter de façon fidèle leur entreprise. A cette fin, la formation va mettre l’accent sur le Business Canvas, qui est un modèle qui permet de synthétiser l’essentiel des fonctions et de la vie de l’entreprise (Stratégie, Ressource Humaine, Marketing, Production, etc.). On les aidera aussi à savoir comment mettre l’accent sur l’essentiel en au moins trois formats différents de présentations : 1 minute (elevator pitch), 5 minutes puis 10 minutes.

L’entrepreneuriat s’apprend, tout comme on apprend d’autre métier. Il n’est donc pas réaliste quand certaines personnes pensent, malheureusement à tort, qu’elles peuvent réussir comme entrepreneur sans se former. Le but de la préparation c’est donc à la fois de donner aux entrepreneurs pré-sélectionnés des outils tout en les mettant dans la posture de l’entrepreneur qui veut apprendre de la vie, des événements, et de tous ceux avec qui ils seront en contact. En effet, plus que beaucoup d’autres domaines, l’entrepreneuriat est un domaine très dynamique où on ne peut pas dormir sur ses lauriers : il faut tout le temps innover, parce qu’in fine, un vrai entrepreneur est (ou devient) forcément un innovateur".

 

M. François Pazisnewende KABORE, Directeur de l'Institut Universitaire du CERAP

"Rappelons qu’au terme d’une collaboration de trois ans avec la Banque Africaine de Développement (BAD), nous avons publié un livre sur la RSE, intitulé Responsabilité Sociétale de l’Entreprise et Management Ethique en Afrique : Prolégomènes, Implémentations et Implications. La traduction anglaise du livre sera disponible dans les prochaines semaines.'' M. François Pazisnewende KABORE, Directeur de l'Institut Universitaire du CERAP

 

 

25/06/2019

Source : SOLIBRA